Support us

Qualités souhaitées

Qualités souhaitées

lysa_veloSe retrouver en milieu hospitalier, et spécialement avec des patients brûlés, demande évidemment d’avoir une série de qualités. Même si à priori, le volontaire ne verra pas les blessures, les pansements et cicatrices font partie du quotidien de ces patients. Le volontaire remplace la maman ou le papa quand ceux-ci (ou la famille proche) ne peuvent pas être au chevet du petit patient.  Il va de soi que les soins et les pansements sont réservés au infirmiers et médecins. Nous avons tous des dons, certains innés, d’autres cachés, d’autres encore méconnus !  Qu’importe, l’essentiel est d’être présent auprès de l’enfant, avec un grand coeur, une oreille attentive et du respect pour  la personnalité, la culture et les habitudes de l’enfant.

Il se peut que l’enfant soit fâché, qu’il se révolte contre le personnel ou tout quiconque essaye de l’aider.  Un jour l’enfant se sent mieux que l’autre.  L’enfant évolue dans son acceptation des cicatrices et des suites de l’accident.  Ce qui explique que l’enfant est très sensible aux réactions et regards des autres.  On attend donc une certaine flexibilité de la part du volontaire qui sait s’adapter aux besoins de l’enfant à ce moment là. Il arrive parfois que nous devions apprendre à l’enfant quelques règles de base de la vie sociale afin de faciliter le contact avec les autres, ou que nous aidions l’enfant avec des exercices de calcul ou de langue afin de réduire son retard scolaire, ou que nous soulignions l’importance d’une bonne hygiène et d’une alimentation variée afin d’améliorer la guérison de ses blessures, … Et en tout cas, il faut rester positif et optimiste : l’accident a eu lieu et on ne peut plus rien y changer !

jenni_masqueMais l’avenir pour l’enfant et ses parents est fait d’une longue revalidation, de beaucoup de courage et de volonté pour arriver à reprendre le cours normal de la vie.  Le volontaire peut contribuer à soutenir l’enfant dans ce processus de guérison.

Il est évident que les personnes ayant de l’expérience en milieu éducatif ou dans l’encadrement de jeunes enfants ou de jeunes patients pourront développer leurs talents au service des personnes brûlées. Sans oublier ce qui sommeille parfois en chacun de nous : le don de raconter des histoires, la richesse de dessiner et colorier, les doigts de fée pour bricoler, le sens de l’humour, l’imagination débordante … et tout ce qui peut faire rêver l’enfant.